1.       Des mots et des citations dans les mémoires ou autres rédactions portrait_femme_etudiant__x17330618

La rédaction d’un mémoire est toujours un travail pénible : recherche de thèmes, remplissage de nombre de pages requis, etc. Pourtant, on peut commencer la préparation d’un mémoire très tôt en prenant du plaisir. Ayez toujours l’habitude de noter les citations qui vous on interpellé lors des lectures, même si vous n’êtes qu’en première année. Ils pourront vous être utiles ultérieurement. Comme le recommande le sage Confucius: « l’essence de la connaissance est, une fois qu’on l’a acquise, de l’utiliser ». Par ailleurs, les livres donnent aussi des idées sur la façon d’écrire, l’enchainement des idées. Mais plus important encore, les ouvrages sont des cavernes d’Ali Baba de vocabulaires.

2.       Des plus amples explications

Il est évident qu’un livre résulte des recherches effectuées par une personne. On y partage des expériences, des approfondissements de certains concepts. Le livre « Le Manager Minute » de Kenneth BLANCHARD et Spencer JOHNSON raconte à la façon d’un roman la journée bien remplie d’un manager. Il m’a permis de voir un aspect plus pratique de ce qu’on a appris en classe sur les différents types de comportement d’un dirigeant. Alors, plus on lit de livres sur un sujet, plus on a de différents points de vue, et plus on comprend le sujet.

3.       Des sujets de conversation

Une fois, j’ai été dans un cocktail où les invités étaient les collègues de bureau et nos clients (des chefs d’entreprise). A part le boulot, leur sujet de conversation était les restaurants et les sorties en ville. N’étant pas adepte de ce genre de vie, je n’étais pas dans mon assiette au début.  Heureusement qu’il fût un temps où j’ai lu un magazine « TANA planète »qui trainait sur la table d’un collègue. Alors,  j’ai pu glisser : « Le brunch ! À Tanà, il y a plusieurs restaurants qui en offrent les dimanches. Mais, il paraît qu’au « La Terrasse », on y mange bien et on a une superbe vue sur la ville… ». Bref, les connaissances issues des lectures peuvent nous être d’un grand aide pour engager  une discussion avec différents types de gens.

livres_etageres_bibliotheque__x285563894.       Une idée de ce que font les autres

Comme le dit Michel Fugain dans « Je n’aurai pas le temps », on ne pourrait pas voir de nos yeux toutes les merveilles de ce monde vu son immensité. Mais, les bouquins sont là !! Il y en a pour tous les goûts, toutes les catégories et toutes les tranches d’âges. Chaque roman, chaque livre documentaire, chaque bande dessinée,… est une nouvelle découverte. Saviez vous qu’à l’époque de la deuxième guerre mondiale, des femmes ont été recrutées et entraînées chez les Russes ? Les unes étaient  des redoutables escadrilles de chasse, les autres étaient tireurs d’élites.  Le roman « Bataillon de femmes » de KONSALIK donne des détails sur ces faits que je n’aurai jamais soupçonnés d’exister.

5.       Un rêve, d’autres horizons

Les livres stimulent notre imagination et nos rêves. Ils nous montrent des idéaux, des modèles à travers les personnages. A nous de ne pas se dire « ça n’arrive qu’aux autres ».  Un ancien DG de l’UNESCO, un Sénégalais, possède des milliers d’ouvrages chez lui « qu’on se demande si on est dans un bibliothèque publique et non dans une maison ». Il est membre de l’académie Royale du Maroc. De plus, il a été ministre de l’Education nationale, puis de la culture, de la jeunesse et des sports. Ces trois enfants sont : économiste, médecin et archéologue (tous des intellectuels). Tout ça pour vous montrer jusqu’où peut-on aller lorsqu’on est cultivé.

Alors, pour vous étudiants et professionnels, futurs bouquineurs, voici les bibliothèques à Antananarivo

  • La bibliothèque de votre institut ou faculté
  • La bibliothèque municipale – Analakely (près de cathédrale FJKM)
  • LA bibliothèque de l’Institut Français de Madagascar (IFM) Ex CCAC – avenue de l’indépendance
  • Le CMDELAC - Avenue de l’indépendance (près TANA PLAZA)
  • La bibliothèque de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) Université d’Antananarivo ex-SIOB Logistique Ankatso
  • Le CITE (Centre d’Information Technique et Economique) – Ambatonakanga
  • La bibliothèque de l’AFT -Andavamamba

 

Et, pour vous qui sont des adeptes des e-books, les livres sur les deux liens ci-dessous sont faciles à télécharger :